Histoire de la danse irlandaise
Toutes ces danses s'effectuent dans un même style : le corps très droit, il y a peu de mouvements de bras ou alors très raides ; quand on danse seul, les bras sont tendus, le long du corps, légèrement tirés vers l'arrière. Il est d'usage de serrer les poings, ce qui amène naturellement les bras à une bonne position, sans être crispé.


Un peu de culture de temps en temps ne fait pas de mal.
(non mais juste un peu, rassurez-vous !)
Et pour moi, il n'y a pas de plus belle culture que la culture celtique. Tout le monde ne sera pas forcément d'accord avec cette vérité, mais après tout, à chacun ses origines :o)
Je vais donc vous parler de danse irlandaise aujourd'hui ... Ne vous êtes vous jamais demandé d'où vient cette idée de taper des pieds en gardant bien les bras le long du corps ? Moi, si.
L'Irlande a toujours été envahie ... Au VIIème siècle déjà, par les vikings, qui ont pris soin de brûler la plupart des manuscrits irlandais. Bon, je doute qu'il y ait eu une foule de manuscrits concernant la danse (les moines avaient sûrement bien mieux à calligraphier) mais ce fut sans doute l'une des plus grandes tentatives d'assassinat de la culture irlandaise. C'est bien connu, pour écraser un peu plus un peuple dont on veut la terre, on raye les anciennes traditions pour imposer les siennes. Du moins, on essaye ... parce que le peuple irlandais n'est pas du genre à se laisser faire. Mais après les vikings, sont arrivés les anglais ... Les pauvres, ils ont tout essayé pour empêcher les irlandais de chanter, danser et jouer leur musique. Ils ont commencé par interdire toute pratique de la culture celtique. Mais bien sûr, les traditions se sont transmises en secret et ont perduré. On encourait de graves sanctions si l'on ne se soumettait pas à la couronne britanique mais qu'importe !

In Somnis Veritas > En vrac > Histoire de la danse irlandaise 07 août 2006