Le Chardonneret élégant est un petit passereau, d'une taille inférieure à celle d'un moineau et facile à reconnaître. En effet, l'adulte a une face rouge sang et une grande zone jaune-citron sur l'aile. Il y a un léger dimorphisme sexuel qui, si l'on peut dire, ne saute pas aux yeux. Le mâle a le rouge de la face qui déborde l'œil vers l'arrière tandis que chez la femelle, le rouge s'arrête au niveau de l'œil. Le reste de la tête est noir et blanc. L'œil sombre est inclus dans une zone lorale noire. Le bec, régulièrement conique, est rose pâle. Le dessus du corps (manteau, dos et scapulaires) est brun-chamois, excepté le croupion et les sus-caudales qui sont blancs, ce qui se voit bien chez l'oiseau en vol.

 

À l'époque, et comme dans la Rome antique, les chardonnerets étaient des animaux très prisés. On pouvait les dresser en leur enseignant à puiser de l'eau dans leur abreuvoir avec un minuscule seau de la taille d'un dé à coudre ou à ouvrir leur mangeoire pour se nourrir. Ils ont également inspiré d'autres peintres néerlandais contemporains de Fabritius comme Abraham Mignon (Nature morte aux fruits avec écureuil et chardonneret)

 

le bain du petit Chardonneret

voir la vidéo ci dessous

source de la vidéo CBF