Keith Haring, artiste américain, naît le 4 mai 1958 à Reading en Pennsylvanie et décède le 16 février 1990 à New York. Sa peinture est proche du mouvement de la figuration libre, entre graffiti et bad painting.
Keith Haring s'intéresse très tôt au dessin, qu'il apprend avec son père. Il baigne dans la culture populaire, la musique rock des années 70 et la culture psychédélique. Keith Haring puise son inspiration dans les bandes dessinées, les dessins animés, mais aussi dans les productions du mouvement Cobra.
Keith Haring suit des cours de dessin publicitaire jusqu'en 1978 à la Ivy School of Professionnal Art de Pittsburg où il découvre le travail de Pierre Alechinsky. Il étudie ensuite la School of Visual Arts de New York.
Inspiré par le graffiti et soucieux de toucher un large public, Keith Haring investit les murs du métro de New York avec ses "Subway Drawings" dessinés à la craie sur des panneaux publicitaires recouverts de papier noir.
Keith Haring
Tony Shafrazi devient par la suite son galeriste, permettant à l'artiste de présenter sa première exposition personnelle en 1982, où Keith Haring expose surtout des peintures sur bâche de vinyle.
La griffe Haring, c'est un style facilement identifiable consistant en la répétition infinie de formes synthétiques soulignées de noir. C'est un récit permanent où l'on retrouve bébés à quatre pattes, dauphins, postes de télévision, chiens qui jappent, serpents, anges, danseurs, silhouettes androgynes, soucoupes volantes, pyramides ou réveils en marche, mais aussi sexualité et pulsion de mort.
Derrière l'apparente insouciance de ses dessins, Keith Haring nous parle d'amour, de bonheur, de joie, de sexe, mais aussi de violence, d'exploitation et d'oppression. Vers la fin de sa vie, son oeuvre est marquée par une imagination toujours aussi foisonnante, mais plus complexe depuis qu’il prend conscience de sa séropositivité.
Un des pictogrammes les plus connus de l'artiste est le "bébé rayonnant".
Ami d'Andy Warhol son travail l'amène à collaborer avec des artistes tels que Madonna, Grace Jones, Timothy Leary ou encore William S. Burroughs.